F1 : Lotus officialise Maldonado

L’un des transferts-clés pour 2014 vient d’avoir lieu ! Pastor Maldonado rejoindra Lotus F1 Team et le Français Romain Grosjean, lui aussi confirmé pour 2014. Une annonce intéressante à plusieurs titres.

20131129-181820.jpg

« Je suis très heureux et c’est une fantastique opportunité de rejoindre Lotus pour 2014 » a déclaré le Vénézuélien. Déjà annoncé partant de chez Williams avant la fin de la saison 2013, Maldonado a très vite entamé des négociations poussées avec Lotus et Sauber en vue de 2014.

De l’argent frais

L’accord toujours pas officialisé entre le fonds d’investissement Quantum et l’écurie anglaise avait laissé plané le doute sur les possibilités de l’équipe dirigée par Eric Boullier de recruter Nico Hülkenberg, ardemment désiré par l’encadrement. Une occasion saisie par Maldonado, grassement soutenu par le prétrolier PDVSA et sa bonne trentaine de millions de dollars annuels qui assurent du coup une vraie bouffée d’air frais pour Lotus. Ce dernier avait conclu un accord en début de semaine avec Total, autre pétrolier sponsor de Lotus (et de Romain Grosjean), pour se partager le sponsoring sur la future E22.

Un indice qui ne laissait plus guère de doute sur la signature du Vénézuélien. Lui, le vainqueur du GP de Barcelone 2012 aura à coeur de se racheter après une saison 2013 décevante, entre manque de performances de sa Williams et petites déclarations assassines avec son écurie (soupçons de sabotages …).

Pour Eric Boullier, « Maldonado a clairement le rythme et le potentiel. Nous sommes sûrs de pouvoir lui offrir l’environnement pour qu’il soit régulièrement performant en piste. » Une seule inconnue demeure pour l’équipe Or et Noir, le moteur. En toute logique, le V6 Renault devrait équiper la future monoplace d’Enstone. C’est le dernier dossier à traiter avant 2014. L’autre information qui découle de cette annonce du transfert du champion GP2 2010, est que cela va forcément accélérer les autres mouvements pour 2014.

Au tour de Perez et Hülkenberg ?

L’Allemand Hülkenberg était le premier choix de Lotus, mais les longueurs quant à l’accord avec Quantum ont lassé l’ancien pilote Sauber et Williams qui avait déclaré qu’il ne piloterait pas pour Lotus en 2014. La piste Perez avait aussi été évoqué du côté d’Enstone, mais Maldonado tenait largement la corde. La signature d’aujourd’hui devrait logiquement précéder celles de Perez et Hülkenberg que l’on place volontiers chez Force India en binome pour 2014, en remplacement de Sutil, qui pourrait rebondir chez Sauber et Di Resta, potentiellement en route pour l’IndyCar. Cet épisode devrait rapdiement trouver son épilogue.

Publicités

WRC – Hänninen officialisé chez Hyundai

Le Finlandais Juho Hänninen vient d’être officialisé par Hyundai pour courir quelques épreuves en 2014 sur la deuxième i20 WRC.

20131128-171919.jpg

Hänninen a participé au développement de l’i20 cette année aux côtés de Bryan Bouffier en apportant son expérience des rallyes terre. Le Finlandais a piloté cette année une Fiesta RS du QWRT et devrait être aligné sur des épreuves terre voir neige comme en Suède.

La deuxième i20 étant promise à plusieurs pilotes, Bouffier pourrait faire son apparition sur des épreuves asphalte et débuter au Monte-Carlo qu’il avait remporté en 2010. Rappelons que c’est Thierry Neuville, vice-champion du monde cette année qui sera pilote n°1 dans l’écurie coréenne.

Crédit photo : Hyundai

Bomber vs Scarlett @ Red Bull BG : un match de légende

Un post qui sort de l’ordinaire, mais cette game de Starcraft 2 (un jeu de stratégie sur PC pour les non-initiés) entre « Bomber » (joueur coréen) et « Scarlett » (jeune Canadienne qui fait des étincelles !) va rester comme MON moment de 2013.

En France, on parle peu de l’eSport hors canaux spécialisés (sites Web … big-up à Pomf & Thud et aux autres). Ou, lorsque l’on en parle au JT par exemple, cela dérape parfois sur les thèmes de l’addiction … Arrêtons cette stigmatisation et admirons, car ces esportifs sont des athlètes dans leur domaine et nous offrent des performances assez fabuleuses lorsque l’on s’y intéresse un peu.
Essayez donc, souris et clavier en main, de faire plus de 400 Actions Par Minute (APM) cohérentes dans un jeu … Vous comprendrez que physiquement, et mentalement, l’eSport n’est pas si simple que cela.

Le match est issu d’une compétition organisée par Red Bull (eh oui, la firme autrichienne n’a pas qu’une écurie de F1 qui écrase tout !) à New York : les Battle Grounds. Plusieurs joueurs de haut-niveau de Starcraft 2 s’y sont retrouvés pour en découdre et nous offrir un spectacle grandiose. Je rappelle que cette discipline est largement dominée par les Coréens, passés maîtres en la matière pour annihiler toute concurrence sur la scène mondiale.
Mais, il y a toujours un ou deux joueurs nord-américains ou européens (Clin d’oeil à Stephano !) pour venir semer la zizanie dans l’establishment du pays du matin calme. Et cette fois, c’est une jeune Canadienne qui va voler la vedette aux Asiatiques.

OMG !

Aux commentaires, Sean « Day9 » Plott, le Christian Jeanpierre de SC pour les novices, et son acolyte Marcus « DJWheat » Graham. Face à face pour la troisième manche décisive entre les deux opposants (les matchs se jouent au meilleur des 3,5 ou 7 parties selon le tournoi), le joueur de l’équipe coréenne Startale « Bomber » et Sasha « Scarlett » Hostyn, joueuse canadienne de la Team Acer.
Cette dernière va nous prouver qu’elle mérite plus que jamais sa place dans le gratin mondial de SC avec ce qui DOIT être désigné « Best Game of the Year » tant l’action, le suspense, le retournement de situation et la fin incroyable auront marqué tous ceux qui ont vu le match en direct. Pour ma part, j’avoue sans me cacher avoir levé deux fois les bras au ciel en lâchant un « Oh P….. »

Merci Scarlett, merci Bomber pour ce moment d’anthologie que je voulais absolument partager avec ceux qui me lisent, même si le jeu vidéo et le sport électronique sont la dernière de leur préoccupation.

F1 – Brésil : Un Vettel record

En remportant le dernier Grand Prix de la saison, Sebastian Vettel égale le record de victoires sur une saison de M.Schumacher avec 13 succès. Le pilote Red Bull devance Mark Webber, 2e pour son ultime course en F1 et Fernando Alonso, vice-champion du monde 2013.

20131124-192030.jpgCette course brésilienne aura de nouveau mis en valeur le petit défaut que l’on pourra relever dans la saison quasi parfaite du duo Vettel-Red Bull : les départs. Encore une fois, l’envol de l’Allemand n’est pas parfait et Nico Rosberg en profite pour subtiliser la tête de la course au champion du monde au premier virage. Excellent départ de Massa qui remonte en 5e place derrière Mark Webber.
Rosberg mène le premier tour mais dès le passage de la ligne, Vettel reprend son bien à l’aspiration et ne lâchera plus les commandes jusqu’à la ligne. Pour la victoire, les jeux sont faits avec une nouvelle course ennuyeuse pour la gagne. Mais pourtant, l’écurie Red Bull aura connu un gros moment de panique qui a failli relancer le suspense.

Confusion dans les stands

Il reste une grosse vingtaine de tours quand les images de la FOM montrent la Williams de Bottas hors piste au bout de la ligne droit opposée, le pneu arrière gauche déchapé. On pense alors à une nouvelle péripétie concernant les gommes Pirelli, surtout que quelques secondes plus tard, c’est Hamilton qui se retrouve sur trois roues ! Panique générale dans les écuries. Ces dernières avaient plus tôt demandé à leurs pilotes de retarder leur deuxième arrêt en prévision de la pluie. Le temps supplémentaire en piste aurait alors trop sollicité les gommes italiennes. Vettel se jette dans les stands, mais Red Bull attend Webber ! Les pneus de la RB9 n°1 ne sont pas prêts. Après un bref moment d’attente, tout rentre dans l’ordre, mais l’Allemand a vu son avance fondre à 6 secondes.

Finalement, on voit que les crevaisons de Hamilton et Bottas sont dues à un contact entre les deux au bout de la ligne droite opposée. Au micro de Canal et Sky, Horner dira que l’écurie Red Bull a eu peur d’un Safety-Car suite à cet incident, d’où la précipitation dans les stands.
Il ressort en tête avec Webber et Alonso de nouveau en bataille. Ces deux là, ainsi que la Mercedes d’Hamilton et la Ferrari de Massa vont animer une course encore dénuée de tout suspense devant.

En effet, après le premier changement de pneus, l’Espagnol avait réussi à prendre la seconde place à l’Australien après le cafouillage habituel sur la roue arrière gauche de la Red Bull de Webbo. Cette fois, Fernando tente de mettre la pression, mais Mark est plus rapide et reprend ses distances pour conserver la deuxième place. Alonso termine 3e mais ce résultat ne suffit pas pour que Ferrari passe Mercedes au championnat Constructeurs. La Rossa échoue à la troisième place devant Lotus qui a connu un GP catastrophe. Massa et Hamilton se sont aussi copieusement affrontés en piste avant la pénalité du Brésilien (Voir plus bas).

Grosjean out, Kova déçoit

A peine trois tours, c’est la distance parcourue par Romain Grosjean durant ce dernier Grand Prix de l’année. Apparemment, c’est une casse moteur qui a stoppé le Français, qui s’était plaint d’un souci sur son 7e rapport de boîte quelques instants plus tôt. Ce retrait combiné à la nouvelle mauvaise performance de Kovalainen a empêché Lotus de lutter avec Ferrari pour le troisième rang des Constructeurs.

Autre désillusion dans le camp français avec l’abandon de Charles Pic en fin de course, suspension arrière droite cassée.

Emotion chez Ferrari et Red Bull

C’est la fin d’une période dans ces deux écuries avec l’arrêt de Mark Webber en partance pour Porsche en endurance et le transfert de Massa chez Williams. Le pilote Ferrari a été ovationné par son écurie à la sortie de son garage avant de se rendre sur la grille de départ. Bien parti en course, Massa va écoper d’une pénalité pour avoir roulé sur une zone interdite à l’entrée de la voie des stands. Dur à encaisser, surtout que la Pauliste n’a pas pris d’avantage sur cette manœuvre. Son signe rageur à l’encontre des officiels lors de son drive-through en dit long sur l’envie de Felipe qui relèvera un nouveau challenge en 2014 chez Williams-Mercedes.
La F1 2013 c’est terminé. Restez connectés pour toute l’actu des transferts qui devrait rapidement évoluer dès la semaine prochaine. On pourrait avoir l’annonce du deuxième pilote Lotus, et l’avenir de Perez sera sans doute connu. A très vite !

Crédit photo : Red Bull