ERC – Jänner Rallye : Kubica dans les clous !

En rallye plus que dans n’importe quelle autre discipline de sport automobile, le choix des pneus est crucial. Robert Kubica l’a démontré aujourd’hui en s’adjugeant le premier rallye de la saison 2014 de l’ERC en Autriche dans l’ultime ES grâce à son choix de gommes.

20140105-171130.jpg

Déjà hier pour la première étape, le Polonais avait attendu la dernière ES pour prendre la tête de l’épreuve devant Vaclav Pech et sa Mini JCW S2000. Ce dimanche, le pilote de la Ford Fiesta RRC était bien déterminé à conserver son leadership, mais au départ de l’ES 12, un départ volé et les 10″ de pénalité appliquées pour cette « infraction » lui faisaient perdre les commandes de l’épreuve. Sans renoncer, Kubica a grignoté des secondes avant d’effectuer un choix déterminant dans l’ultime ES.

Les clous bien utiles

Alors que Pech chausse des slicks, Kubica monte des pneus neige cloutés à l’avant et non cloutés à l’arrière. Bonne pioche, puisque il reprend près de 30″ sur Pech et s’impose devant la Mini. Baumschlager place sa Fabia S2000 sur la 3e marche du podium.

On attend désormais Kubica au départ du Monte-Carlo le 14 janvier prochain sur la Fiesta RS WRC de chez M-Sport. Une épreuve où là aussi il faudra bien choisir ses gommes, quitte à tenter certains paris. Le Polonais a prouvé aujourd’hui qu’il savait y faire.

Crédit photo : ERC

WRC : Hirvonen de retour chez Ford M-Sport avec Kubica et Evans

Après l’annonce des pilotes Hyundai et Citroën, il ne faisait plus guère de doutes que Mikko Hirvonen allait revenir du côté de chez Ford et du QWRT M-Sport. C’est officiel depuis ce matin, et le Finlandais fera équipe avec Elfyn Evans et Robert Kubica.

20131213-103511.jpg

Mikko Hirvonen revient en quelque sorte à la maison. Le Flying Finn a évolué entre 2005 et 2011 sur les Ford Focus puis Fiesta RS WRC, avec deux titres de vice-champion du monde en 2008 et surtout en 2009. En difficulté depuis son arrivée chez Citroën en 2012 et auteur d’une saison très décevante l’an passé, alors que beaucoup voyaient en lui le successeur de Loeb au palmarès, Hirvo tentera de rebondir dans une structure qu’il connait et sur une Fiesta qui lui conviendra peut-être plus que la DS3 WRC.

Quant aux deux autres pilotes, on retrouve Elfyn Evans. Le Gallois est le fils de l’ancien pilote Gwyndaf Evans et courait l’an passé sur une Fiesta R5. Il a impressionné notamment lors du dernier rallye de Grande-Bretagne en prenant la 8e place. En 2012, Evans avait décroché le titre en WRC Academy avant de prendre part au rallye de Sardaigne 2013 sur une Fiesta RS et de prendre la 6e place. Des performances qui ont convaincu Malcolm Wilson de lui donner sa chance en 2014.

Robert Kubica lui passe du giron de Citroën à celui de Ford. Après avoir piloté la DS3 RRC puis WRC lors du dernier rallye de la saison 2013 au Pays de Galles, l’ancien pilote F1 va découvrir l’ensemble du championnat WRC sur une Fiesta sponsorisée par son soutien Lotos.

Le trio devrait entamer très rapidement des essais en vue du prochain rallye Monte-Carlo qui commencera le 14 janvier 2014.

Crédit photo : Ford

WRC : Hyundai avance ses pions !

La présentation officielle de Hyundai était attendue, notamment pour avoir la confirmation de l’arrivée de Dani Sordo chez le constructeur coréen. L’Espagnol sera bel et bien au volant de l’i20 WRC tout comme Chris Atkinson. Shell sera sponsor titre de l’écurie.

20131210-123404.jpg

Le Hyundai Shell World Rally Team, tel sera le nom de l’écurie coréenne sur les tablettes du WRC édition 2014. L’annonce du sponsor titre fait référence à de grands moments du rallye. La compagnie hollandaise avait notamment été présente sur les 205 Turbo 16 dès 1984 ou en tant que sponsor principal des Ford RS200 en 1986.

Sordo confirmé, Atkinson en renfort

La presse espagnole avait déjà révélé que Dani Sordo serait au départ du Monte-Carlo sur l’i20 WRC développée par l’équipe de Michel Nandan. L’Espagnol sera aligné sur des manches « sélectionnées ». On peut logiquement penser que ce seront les épreuves asphaltes qui seront au programme de l’ancien pilote Citoën, vainqueur de son premier rallye en Mondial cette année en Allemagne. Comme annoncé hier sur blogautosport, ce sera Marc Marti qui sera son copilote en remplacement de Carlos Del Barrio.

En plus de Thierry Neuville, premier pilote, et Juho Hänninen déjà officialisés, Hyundai a confirmé la présence dans ses rangs de Chris Atkinson. L’ancien pensionnaire de Subaru partagera donc le baquet de la deuxième voiture engagée en 2014 avec Sordo et Hänninen. Ce dernier débutera on le sait en Suède. Quant à Atkinson, il reste encore à connaitre son programme.

On regrettera l’absence dans ce line-up de Bryan Bouffier. Le Français avait pourtant pris part au développment de l’i20, notamment sur l’asphalte du Sud de la France cet automne.

20131210-123504.jpg

Crédit photo : Hyundai

WRC : Citroën officialise Meeke et Ostberg

On attendait la décision de la firme aux chevrons quant à son line-up pour 2014. Un jour avant Hyundai, les Rouges viennent d’officialiser Kris Meeke et Mads Ostberg au volant des DS3 WRC pour l’an prochain.

20131209-205431.jpg

Le duo Irlando-Norvégien mènera donc les voitures françaises sur les pistes du championnat du monde 2014. Les deux pilotes seront accompagnés de Khalid Al-Qassimi qui devrait disputer plusieurs manches. Meeke avait disputé quelques rallyes avec la DS3 cette saison, et malgré certaines déconvenues, il semble que l’ancien pilote Peugeot ait convaincu. Pour Mads Ostberg, le passage chez Citroën suit une année un peu compliquée avec le QWRT M-Sport et les Ford Fiesta RS. Le Norvégien, solide sur les épreuves terre et neige, devra élever toutefois son niveau

Yves Matton, patron de Citroën Racing estime que « La composition de notre équipe pour la saison 2014 est cohérente avec nos ambitions. Kris Meeke et Mads Østberg ont eu des trajectoires différentes dans leurs carrières, mais ils sont tous deux au pied de la dernière marche au sein de la hiérarchie du rallye mondial. Après une phase d’apprentissage et de découverte de part et d’autre, notre objectif sera de les accompagner dans leur progression, et de faire d’eux des prétendants à la victoire. »

Où ira Hirvo ?

Les rumeurs faisaient état depuis plusieurs semaines que Hirvonen pourrait ne pas être reconduit. Le Finlandais, équipier modèle de Loeb dans ses dernières années, avait été bombardé favori pour le titre en 2013. Là, il n’a pas soutenu la comparaison avec Sébastien Ogier. Même sur des terrains favorables comme en Suède ou en Finlande, Mikko avait déçu. Son avenir devrait passer par un retour chez Ford, écurie avec laquelle il était passé tout près du titre en 2009. A moins que demain Hyundai crée la surprise … Mais c’est Dani Sordo qui tient la corde chez les Coréens.