Audi S3 VS Audi Sport Quattro

Vous le savez, les années Groupe B sont comme une madeleine de Proust pour votre serviteur. Et lorsque Audi fait s’affronter la toute nouvelle S3 et l’ancêtre Sport Quattro (qui a servi de base pour le développement de la Sport Quattro Gr.B) sur une ancienne spéciale du rallye Sanremo, les images se bousculent !

Publicités

Francfort 2013 : Audi Sport Quattro

La Quattro Sport avait révolutionné son monde à sa présentation au début des années 80, avec le succès que l’on connait ensuite en WRC. Audi ré-interprète son mythe avec la Sport Quattro.

20130910-163622.jpg

Extérieurement, la filiation est visible. Les traits de la Sport Quattro évoquent son aînée, mais sans l’impression de lourdeur de l’originale. Le carbone et les matériaux composites sont légions et l’aéro est très recherchée avec des ailerons qui se déploient selon la vitesse. Par contre, mécaniquement, la version 2013 de la Quattro est d’un tout autre calibre.

Hybride quand tu nous tiens

C’est le leitmotiv des constructeurs allemands, l’hybride. Porsche avec sa 918 Spyder, Volkswagen et son E-Golf, tous suivent l’exemple d’Audi, forte de ses victoires au Mans. Ici, l’hybridation se résume à un moteur électrique placé entre le V8 thermique et la boîte de vitesses à 8 rapports. Au cumul, cette Sport Quattro développe la bagatelle de 700 ch (dont 560 pour le V8 biturbo). Pas tout à fait le même monde que dans les années 80 où les 200 ch étaient la règle !

Modes de conduite

Tout comme chez Porsche, la Sport Quattro bénéficie de plusieurs modes de conduite. EV (tout électrique), Hybrid (thermique et électrique jouent de concert pour optimiser l’économie avec récupération de l’énergie par exemple) et Sport (où seule la performance compte, et où l’électrique soutient le thermique). Bref, chacun pourrait trouver son compte si Audi venait à produire ce superbe concept en série.

20130910-163654.jpg

Crédit photo : Autocar