IndyCar : Briscoe chez Ganassi, Kanaan dans la « Target »

Le nom du remplaçant de Dario Franchitti dans la monoplace « Target » de chez Ganassi tenait en haleine le monde de l’Indy. C’est finalement le nouveau venu dans l’écurie Tony Kanaan qui prendra place dans la n°10 alors que l’autre recrue Ryan Briscoe pilotera la n°8 pour son retour chez Ganassi.

20131213-172652.jpg

On rappelle que Dario Franchitti, quadruple champion Indy et triple vainqueur des 500 Miles d’Indianapolis, avait du mettre un terme à sa carrière après son gros accident de Houston. Du coup, les rumeurs se sont amplifiées pour connaitre le nom de son remplaçant. Paul Di Resta, éjecté de chez Force India en F1 a été un moment envoyé dans la DW12 de son cousin, avant que Alex Tagliani, le Canadien, déjà pilote IndyCar ne tienne la corde. De plus, avec l’implantation récente de Target au Canada, tout semblait bien se concilier.

Mais au final, le vainqueur de l’Indy 500 2013 et nouvelle recrue de Ganassi en provenance de KV Racing, Tony Kanaan sera le remplaçant de Dario. À ses côtés, c’est un revenant dans la discipline Ryan Briscoe qui prendra place dans la Chevrolet n°8. Briscoe est un ancien de chez Penske Racing (2008-2012) et Ganassi (2005) avec notamment une troisième place au général en 2009. L’an passé, il n’avait pas roulé dans la série, mais avait pris part aux 24 Heures du Mans chez Level 5 Motorsports.

Crédit photo : Ganassi

Publicités

NASCAR – Talladega : McMurray s’impose

Belle fin de week-end pour Ganassi. Après le titre de Dixon en IndyCar, c’est Jamie McMurray qui porte haut les couleurs de l’écurie en s’imposant sur le super-speedway de Talladega. La fin de course aura été décevante, sans aucune attaque franche dans les deux derniers tours, les concurrents franchissant la ligne en quasi file indienne après le crash final d’Austin Dillon.

20131020-234334.jpg

Deux interruptions ont émaillé ce rendez-vous de Talladega. La première au 3e tour pour un souci mécanique chez Raines et de l’huile répandue sur la piste. Le deuxième et dernier drapeau jaune est sorti suite au crash entre Ambrose et Montoya. Le pilote de la Ford n°9 a perdu le contrôle en changeant de file et est venu percuter le pauvre Montoya qui passait à l’intérieur.

Johnson reprend la main

Les deux favoris pour le titre et leaders du Chase avant Talladega ont passé une bonne partie de la course à se surveiller. Johnson et Kenseth ont mené le plus de tours aujourd’hui et le point de bonus est revenu au pilote Hendrick. Matt Kenseth s’est battu en milieu de course avec une Toyota devenue difficile à mener, mais sauve l’essentiel. À l’arrivée, les deux rivaux ont évité l’écueil final pour se classer 13e et 20e. Jimmie Johnson reprend les commandes du Chase à 5 courses de la fin de la saison pour 4 petits points. Kyle Busch est 3e à 26 unités de Johnson. On se dirige de plus en plus vers un duel entre les deux meilleurs performeurs de l’année.

McMurray gagne, Dillon s’envole

À 10 tours du but, le peloton s’anime. L’arrivée est en vue et les deux, voire trois lignes sont très tendues. Dale Jr est même à deux doigts de perdre sa voiture. Puis subitement, une file indienne emmenée par Jamie McMurray se forme à 8 tours de l’arrivée. On pense que les hostilités vont reprendre à deux ou trois tours du but, mais il n’en est rien. À l’amorce du dernier tour, McMurray mène avec Dale Earnhardt Jr, Austin Dillon et Ricky Stenhouse Jr sur ses talons. C’est au niveau des deux derniers que l’action va se produire. Dillon perd sa Chevrolet n°14, vraisemblablement déventée ou touchée par Stenhouse Jr (le doute persiste sur les ralentis) et revient dans le paquet où Casey Mears et sa voiture « Geico » ne peuvent l’éviter.

20131020-234259.jpg

Le choc est violent et la voiture de Dillon s’envole pour retomber lourdement. Pas de bobo majeur cependant pour le pilote de la n°14.

Devant, McMurray va s’imposer devant Dale Jr et Paul Menard, mais les résultats ne sont pas encore officiels. Une mise à jour de l’article sera effectuée avec les résultats définitifs de cette course de Talladega un peu décevante il faut l’admettre.

Crédit photo : Nascar on Fox

IndyCar – Toronto : Le sweep pour Dixon

Pour ce rendez-vous canadien en IndyCar, deux manches étaient au programme. En course 1, Scott Dixon l’a emporté devant un excellent Sébastien Bourdais, enfin de retour dans la première moitié du peloton. En deuxième manche, Dixon encore lui s’est imposé réussissant le sweep au Canada et empochant sa 3e victoire en trois courses.

Bourdais face à Ganassi

Le Français a eu fort à faire face à une écurie qui reste sur un formidable triplé lors du dernier week-end à Pocono. Après avoir mené grâce à un dépassement osé sur Dixon, Bourdais, retombé 3e, est en tête de la meute lors du dernier restart. Le Français va voir Dixon revenir sur lui à vitesse grand V. Profitant de gommes plus fraîches, le double champion Indy passe la n°7 du Français et file vers la victoire. Bourdais va conserver sa 2e place devant Franchitti. Dixon signe son 2nd succès d’affilée après Pocono, et partira en pole de la course 2.

20130714-221510.jpg

Chez les leaders du général, la bonne opération est à mettre au crédit de Castroneves. En terminant 6e et avec la 18e place de Ryan Hunter-Reay, le pilote Penske augmente encore son avance au classement. Marco Andretti remonte légèrement sur les deux pilotes avec son top 5 de cette C1.

Dixon pour le doublé

En deuxième manche, Dixon s’est de nouveau imposé en devançant cette fois Helio Castroneves qui réalise une superbe opération au championnat, en grappillant de gros points sur Hunter-Reay, encore en difficulté sur cette deuxième manche.

Les autres hommes forts se nomment Bourdais, très bon 3e et qui conclut un magnifique week-end pour le Dragon Racing. Dario Franchitti place une 2e Ganassi dans le Top 5, complété par EJ Viso.

Résumé de la course 1 en vidéo :

Crédit photo : IndyCar

IndyCar – Pocono : Dixon et Ganassi triomphent

Le Tricky Triangle de Pocono. Cela faisait depuis 1989 que l’IndyCar n’y avait plus remis les roues. Pour ce retour très attendu par le paddock Indy, c’est l’écurie Ganassi qui a tiré son épingle du jeu.

20130708-080407.jpg

Favoris au tapis

Ryan Hunter-Reay restait sur de solides performances, mais la course de Pocono n’a pas souri au champion IndyCar 2012. Un accident dans la pitlane avec Takuma Sato lui ôtait toute chance de bien figurer. Si bien que l’on attendait l’autre pilote en forme de cette saison 2012, Marco Andretti. Le poleman a réalisé une bonne course mais a vu son élan coupé en toute fin d’épreuve par la consommation, les courses sur le Triangle se jouant souvent à qui conservera le mieux le peu de carburant restant dans sa monoplace. Le petit fils de Michael Andretti était alors en tête et a vu Dixon et Will Power lui passer sous le museau de sa monoplace.

Avec deux des grands favoris out, les monoplaces de Ganassi se sont retrouvées face à un véritable boulevard. Scott Dixon s’est ainsi rappelé au bon souvenir de tous pour aller chercher la 100e victoire de Ganassi en IndyCar. Et pour que la fête soit encore plus belle, Kimball et Franchitti complètent le podium pour un superbe triplé Ganassi.

20130708-083522.jpg

Castroneves conserve l’avantage

Au niveau du général, Helio Castroneves, 8e à Pocono, augmente son avance sur le malheureux Hunter-Reay avec 23 points d’écart entre les deux hommes. Simon Pagenaud a été auteur d’une belle prestation sur ce circuit difficile et obtient une très bonne 6e place. Moins de réussite pour Bourdais 16e et Vautier 19e

Crédit photo : IndyCar