Présentation GP F1 d’Italie

Temple de la vitesse, Monza reste une étape à part dans le calendrier. Dernier GP européen avant le départ pour l’Asie et les Amériques, son ambiance toute « Ferrari » est intacte et piloter sur les 5,7 km de l’Autodromo est toujours un défi.

Le mythe Monza

Monza est un peu le dernier des géants. Un circuit encore à l’ancienne. La sécurité s’est toutefois nettement améliorée sur le tracé italien. On sent toujours l’histoire qui flotte dans l’air pour ce qui demeure le dernier GP européen de la saison.

Qui dit Monza, dit temple de la vitesse. Et qui dit vitesse dit peu d’appuis aéro. Les ailerons sont des lames de rasoir presque parallèles au sol. Le moteur est ultra sollicité et il faut faire attention à ne pas se laisser surprendre sur les freinages, où les bosses et le peu d’appuis ne facilitent pas la tâche. Deux endroits mythiques jalonnent ce tracé : le double droite de Lesmo, et surtout la fabuleuse Parabolica qui conditionne la ligne droite des stands.

Fiche technique

20130326-101634.jpg

Sur le web : http://www.monzanet.it et sur Twitter :

5,793 km de développement

11 virages

DRS : après la Parabolica jusqu’à la Variante del Rettifilio (première chicane), puis après Lesmo jusqu’à Ascari

Rotation dans le sens horaire

53 tours pour une distance de course de 306,7km

Le Tour du Circuit (M.Schumacher 2003)

Le programme Canal +

6 septembre
– Libres 1 : 9h50 sur Canal + Sport
– Libres 2 : 13h50 sur Canal + Sport

7 septembre
– Libres 3 : 9h50 sur Canal + Sport
– Qualifs : dès 13h45 sur Canal + Sport

8 septembre
– La grille : 13h15 sur Canal +
– La course : 13h45 sur Canal +
– Formula One : 18h05 sur Canal + en clair.

Le vainqueur de l’an passé

Lewis Hamilton a dominé de bout en bout l’édition 2012 du GP d’Italie. Parti de la pole, le pilote McLaren ne sera jamais inquiété. La lutte derrière lui sera autrement plus serrée.

Vettel et Alonso se déchirent pour la 2e place. L’Allemand va même tasser la Ferrari dans l’herbe de la Curva Grande. Pénalité pour le champion du monde, qui ne verra de toute façon pas l’arrivée, trahi par son alternateur. Hamilton s’impose devant Perez qui a littéralement déposé les deux Ferrari en fin de course, suite à une stratégie pneus différente, et Alonso termine 3e.

Italie Classic : Monza 1988

Le GP d’Italie 1988 est le théâtre d’un formidable doublé des Ferrari de Berger et Alboreto, dans un contexte spécial. Enzo Ferrari vient de s’éteindre en août. Les Rouges rendent donc un hommage parfait au Commendatore. Mais c’est aussi le seul GP qui ne sera pas remporté en 88 par McLaren. Et ça, c’était un exploit !Cliquez ici pour revivre le GP d’Italie 1988

Crédit photo : Wikipédia

Essais GP2 Barcelone – Jour 1 : Coletti entre les gouttes

C’est Stefano Coletti qui a signe le temps de référence sur la piste humide de Barcelone. Tom Dillmann, avec la monoplace de Russian Time est 16e

20130305-205830.jpg

Crédit photo : GP2

Essais F1 Barcelone 2 – Jour 1 : Webber devant

Au terme d’une séance pluvieuse, c’est Mark Webber qui a signé le meilleur temps de cette première journée de la deuxième session catalane. Hamilton et Vergne suivent.

Sorties et drapeaux rouges

Grosjean dans les graviers, Massa arrêté tout comme Gutierrez, qui a endommagé sa Sauber, la journée a été difficile pour les écuries. La piste humide de Barcelone était exigeante.

Mark Webber s’empare du meilleur temps devant Lewis Hamilton et Jean-Eric Vergne. Si le pilote Mercedes était crédité du meilleur temps à la pause, Webber a profité des conditions meilleures dans l’après-midi pour déloger l’Anglais de la première place.

Souci hydraulique chez Lotus

Journée compliquée pour Romain Grosjean et Lotus. Sorti de la piste sans bobo dans la matinée, le Français a néanmoins pu repartir.

Mais un souci hydraulique sur la E21 a empêché Grosjean d’effectuer une journée complète.

Polémique Lotus/RedBull

Après les échappements Williams/Caterham, ce sont les cartographies moteur de Lotus et RedBull qui ont fait parler d’elle. Les deux équipes se sont vues signifier par la FIA que leurs cartographies ne pouvaient être utilisées. Celles-ci auraient pu reproduire le phénomène des gaz d’échappements soufflés, pratique interdite. Les équipes ont donc dû revenir aux cartos de l’an passé. Lotus a annoncé que cela n’affecterait en rien les performances de sa voiture 2013.

20130228-200222.jpg

20130228-200247.jpg

20130228-200307.jpg

20130228-200334.jpg

20130228-200355.jpg

20130228-200410.jpg

20130228-200425.jpg

Crédit photo : Lotus, Williams F1 Team, Ferrari, McLaren, Caterham F1 Team

GTA Spano

La supercar espagnole va faire tourner les têtes au salon de Genève. GTA Spania vient de dévoiler quelques chiffres et un nouveau teaser de cette bombe !

20130226-141527.jpg

900 ch et 1000 Nm de couple !

Des chiffres ahurissants qui montrent que la Spano se place au-dessus de l’Aventador de Lamborghini et autres F12 Berlinetta en ce qui concerne la fiche technique. Reste à savoir ce qu’il en sera une fois les roues sur l’asphalte.

Pour le traditionnel 0 à 100, la Spano est donnée pour 2″9 … soit le même temps que le taureau de Sant’Agata. On ne souhaite qu’une chose, vérifier cela sur une bonne ligne droite !
La Spano sera produite à 99 exemplaires seulement. Gageons qu’ils vont vite, très vite trouver preneurs.

Crédit photo : GTA Spania